Comment isoler sous-rampant

Comment réaliser une isolation sous rampant de toiture ? Quel est le prix d’une isolation sous-toiture entre chevrons ?

L’isolation sous-rampant est une technique d’isolation de toiture par l’intérieur. Cette méthode d’isolation de toiture permet l’aménagement des combles en espace de vie.

Son principe est simple, l’isolant est posé entre les rampants du toit et est ensuite recouvert par une plaque de placo qui va jouer le rôle de cloison.

C’est un procédé moins onéreux et plus simple à mettre en œuvre qu’une isolation de toiture par l’extérieur, mais il n’est pas toujours possible de le réaliser. En effet, pour que votre grenier puisse être aménagé, il faut que la hauteur sous-plafond soit supérieure ou égale à 1,80 m et que la pente du toit qui se trouve dessus soit au moins égale à 35 %, isolant compris.

Aussi, si ces conditions ne peuvent être remplies cumulativement une fois l’isolant en place, il faut s’orienter vers d’autres solutions d’isolation. Mais si tel est le cas, découvrez à travers le présent guide tout ce qu’il faut savoir sur l’isolation sous-rampant.

 

Techniques d’isolation sous rampant

 

L’isolation sous rampant peut être faite de plusieurs manières et avec plusieurs types d’isolant :

  • Au moyen d’isolants en rouleau
  • Par la pose de panneaux semi-rigide
  • Par soufflage ou par propulsion avec un isolant en vrac

L’isolation sous rampant par fixation de rouleaux ou panneaux isolants consiste à insérer de l’isolant préalablement découpé aux dimensions appropriées entre les chevrons. La structure isolée est ensuite recouverte par un film pare-vapeur et un support de parement intérieur. Elle peut être réalisée en une ou deux couches en fonction des besoins.

La seconde couche se pose perpendiculairement à la première et avant la mise en place du pare-vapeur et du parement. L’isolation en double couche permet de lutter efficacement contre les ponts thermiques.

L’isolation sous rampant par insufflation d’isolants en vrac, quant à elle, consiste à souffler des flocons d’isolant entre la paroi intérieure du toit et une membrane pare-vapeur ou une plaque OSB préalablement fixée sur les rampants. Pour que l’isolation soit performante et durable, il faut savoir choisir la densité d’isolant pouvant minimiser les risques de tassement.

 

Isolation sous-rampant par insufflation

L’isolation sous-rampant par insufflation est plus rapide et plus simple à réaliser. Mais pour être efficace, il faut que l’isolant choisi ait une bonne densité. De cette manière, il ne risque pas de se tasser et sa performance sera toujours au top.


 

Quelle que soit la technique choisie, il est important de ne laisser aucun vide entre les isolants, de bien isoler au niveau des joints de murs et de toit pour réduire au minimum les ponts thermiques.

 

Faire une isolation de toiture par l’intérieur

 

La réalisation d’une isolation sous rampant est assez fastidieuse et demande quelques connaissances en bricolage. Souvenez-vous qu’en plus de la pose de l’isolant, vous devrez vous occuper du cloisonnage et des finitions pour que la pièce puisse accueillir les différents revêtements. L‘isolation des combles demande donc une bonne préparation.

De même, il faudra penser, en amont de l’isolation, à l’installation électrique des pièces et éventuellement à la plomberie (si l’aménagement d’une pièce à eau est prévu sous les combles).

Finalement, beaucoup de particuliers préfèrent solliciter l’aide d’un artisan professionnel pour la réalisation de ce type de projet d’isolation. Une option intéressante à envisager, d’autant plus que la plupart des projets d’isolation de toiture réalisé par un artisan agréé sont éligibles à des aides travaux.

 

 

Matériaux pour l’isolation de toiture par l’intérieur

Ci-dessous la liste des matériels nécessaires pour isoler sous-rampant :

  • L’isolant en panneau ou en rouleau semi-rigide
  • Des suspentes
  • Un film pare-vapeur
  • Un mastic adhésif d’étanchéité, un ruban adhésif d’étanchéité
  • Des plaques de plâtre à bords amincis
  • Des fourrures, des éclisses de raccordement, de connecteurs
  • De l’enduit à joint, des bandes à joint
  • Des vis à bois et des vis pour placo
  • Un mètre, un crayon, un niveau à bulle
  • Une règle, une visseuse, un cordeau en nylon, une équerre
  • Une grignoteuse, un couteau pour isolant
  • Un cutter, un pistolet extrudeur
  • Un lève-plaque, un couteau à enduire
  • Des lunettes, des gants, un masque de protection et des vêtements à manches longues

Attention à la protection, notamment si vous maniez de la laine de verre ou de la laine de roche, vous devez vous assurer de porter des masques pour protéger des inhalations nocives pendant la manipulation de ce type de matériaux.

La liste présentée ci-dessus n’est pas exhaustive mais indicative. Vous devrez compléter celle-ci en fonction de votre projet.

 

Étapes pour isoler une toiture par l’intérieur

Les étapes d’une isolation de toiture par l’intérieur peuvent être listées comme suit :

  • Fixation des suspentes perpendiculairement aux rampants à l’aide de vis à bois.
  • Découpage et pose de la première couche d’isolant entre les chevrons : si l’écran de toiture est perméable à la vapeur, l’isolant peut être placé directement au-dessus. Si tel n’est pas le cas où s’il y a un doute quant à sa perméabilité, il faut laisser un espace de 2 cm d’épaisseur entre l’isolant et la sous-face de la toiture.
  • Découpage et pose de la seconde couche d’isolant perpendiculairement à la première : l’isolant est embroché sur les suspentes et est immobilisé par des rondelles (placées à l’embout de chaque suspente).
  • Découpage et fixation de la membrane d’étanchéité sur les têtes de suspente, puis verrouillage de l’ensemble à l’aide d’une clé à clipser.
  • Liaison des lés de la membrane frein-vapeur à l’aide d’un adhésif d’étanchéité : les lés en question doivent se chevaucher de 10 cm les uns sur les autres.
  • Fixation de la membrane à l’aide d’un mastic d’étanchéité au niveau de la jonction des pannes et le long des parois adjacentes.
  • Clipsage des fourrures horizontales sur les clés de suspente : le raccord entre les fourrures est assuré par des éclisses de raccordement.
  • Découpage et fixation des plaques de placo sur les fourrures.
  • Réalisation des joints de parement.
  • Finition.

Là encore, les étapes décrites ci-dessus sont indicatives et peuvent varier en fonction du projet, de la configuration de la toiture et du type d’isolant installé.

D’ailleurs dans le cas d’un projet de rénovation d’isolation, la dépose de l’ancien isolant est aussi à prévoir.

 

Prix d’une isolation de toiture par l’intérieur

Le tarif d’une isolation de toiture par l’intérieur est évalué entre 50 et 120 euros par m2, fournitures et pose comprises.

Niveau fourniture uniquement comptez :

  • Entre 10 et 25 euros le m2 pour l’isolant
  • Entre 5 et 20 euros le m2 de placo

Les prix varient en fonction du type d’isolant (laine de verre, laine de roche, panneau de liège, ouate de cellulose, laine de coton, fibre de bois, panneau de chanvre, polystyrène expansé, polystyrène extrudé et isolant mince) de la qualité et de l’épaisseur de chacun.

Pour le placo la qualité, le type d’ossature et l’épaisseur influenceront le coût du cloisonnage.

Le choix du type d’isolant et du placo adapté à votre projet peut être compliqué à faire si vous manquez d’expérience et d’expertise dans le domaine. C’est aussi là, l’avantage de passer par un professionnel, celui-ci sera en mesure de vous aider à faire le meilleur choix en fonction de vos besoins, la configuration de vos combles et votre budget.

 

Insufflation d’isolant en vrac sous rampant

 

L’isolation sous-rampant par insufflation d’isolant en vrac est plus économique en termes de fournitures, mais sa réalisation doit être confiée à une entreprise d’isolation puisque le choix de la densité de l’isolant à utiliser est très délicat. Si celle-ci n’est pas suffisante, les flocons d’isolant vont se tasser progressivement et l’isolation ne sera pas efficace.

L’isolation par soufflage d’isolant est efficace et très pratique. Les travaux sont moins techniques et moins chronophages.

 

Matériaux pour l’isolation de toiture par insufflation en vrac

Ici-bas la liste de l’outillage requis pour une isolation de toiture par insufflation :

  • Des suspentes et des vis à bois
  • Des panneaux de bois pour la réalisation d’un contre-chevronnage
  • Un frein pare-vapeur hygrovariable
  • Un écran sous-toiture HPV (Haute Perméabilité à la Vapeur)
  • Un soufflet de décompression
  • Un adhésif d’étanchéité
  • De l’isolant en vrac
  • Un mètre, un crayon, un niveau à bulle
  • Un lève-plaque, des lunettes et un masque de protection

 

Étapes pour isoler une toiture par insufflation

Les étapes pour une isolation sous rampant par insufflation sont résumées comme suit :

  • Fixation des suspentes perpendiculairement aux rampants.
  • Création d’un contre-chevronnage en bois à fixer aux suspentes : l’épaisseur entre la sous-face du toit et le contre-chevronnage doit correspondre à l’épaisseur d’isolant prévue.
  • Confection de gros sacs dont la paroi est en membrane pare-vapeur doublée d’un écran de sous-toiture HPV.
  • Mise en place des gros sacs au-dessus des contre-chevrons.
  • Soufflage de l’isolant en vrac à haute densité à l’intérieur des gros sacs jusqu’à ce qu’ils soient complètement remplis.
  • Fermeture des sacs d’isolant à l’aide d’un adhésif d’étanchéité.
  • Fixation des plaques de placo sur le contre-chevronnage.
  • Réalisation des joints de placo.
  • Finition.

 

Prix d’une isolation de toiture par insufflation

Le coût d’une isolation de toiture par insufflation est compris entre 20 et 55 euros par m2, fournitures et pose comprises. Le prix d’un isolant en vrac (laine de verre, laine de roche, chanvre, ouate de cellulose) est estimé entre 5 et 25 euros par m2.

Pour la plupart de projet d’isolation de toiture, en passant par un professionnel RGE , vous pourrez bénéficier des aides financières mises en place par l’État : Ma Prime Rénov, Eco PTZ…

Assurez-vous de remplir les conditions d’éligibilité imposées pour pouvoir y prétendre, notamment au niveau de résistance thermique R de la solution d’isolation, demandée selon les projets (n’hésitez pas à solliciter l’aide de votre artisan pour plus d’informations).

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *