Isoler une porte d'entrée

Comment isoler une porte d’entrée ? Quelles sont les méthodes pour isoler une porte d’entrée contre le froid ou le bruit ? Quel budget prévoir pour l’isolation thermique et phonique d’une porte d’entrée ?

Une porte d’entrée mal-isolée peut être responsable de près de 20 % des déperditions de chaleur d’un logement. Forcement, la porte d’entrée est en contact direct avec l’extérieur et laisse facilement passer le froid et les nuisances sonores.

Cela peut très vite devenir problématique surtout en hiver ou lorsque la maison est située à proximité d’une zone bruyante.

Une mauvaise isolation au niveau de la porte d’entrée, c’est aussi une facture énergétique plus importante. Améliorer l’isolation de la porte d’entrée est donc un projet intéressant pour gagner en confort.

Dans certains cas, on pourra améliorer l’isolation sur une porte existante dans d’autres, il faudra remplacer la porte d’entrée par une autre plus isolante.

Nous allons voir dans cet article comment avoir une porte d’entrée bien isolée.

 

Renforcer l’isolation d’une porte d’entrée

 

Il existe plusieurs techniques pour corriger la mauvaise isolation thermique et acoustique d’une porte d’entrée. Nous vous en avons listé quelques-unes ci-dessous avec des prix indicatifs pour que vous puissiez vous faire une meilleure idée sur le sujet.

 

Calfeutrer la porte d’entrée par des joints d’isolation

L’entrée de froid ou la perte de chaleur se fait généralement par l’intermédiaire de creux ou jours localisés entre le bloc-porte et son encadrement. Ce sont donc les premiers éléments à vérifier lorsque vous envisagez d’isoler votre porte d’entrée. S’ils sont usés, il va falloir les refaire pour que la porte soit à nouveau étanche à l’air et aux bruits.

Selon la taille de l’espace que vous devez combler, vous avez le choix entre :

  • Un joint adhésif en polyuréthane : sont épais de 1 à 5 mm, moins durables et ont une faible performance.
  • Un joint adhésif en V : sont épais de 1 à 5 mm, faciles à poser et ont une capacité d’isolation acceptable.
  • Un joint métallique : ont une épaisseur de 1 à 6 mm, sont difficiles à poser, mais très durables et bien isolants.
  • Un joint silicone : ont une épaisseur de plus de 6 mm, sont durables et très performants.
  • Des bourrelets en mousse PVCà clouer : ce sont les meilleurs, leur épaisseur peut atteindre 20 mm.

Le prix des joints d’isolation pour porte d’entrée oscille entre 0,8 et 2,30 euros par mètre linéaire. Il est nécessaire de retirer les anciens joints, de se débarrasser de tous résidus (peinture, vernis, lasure, colle) ou saletés présents sur le contour du dormant et de laisser sécher le tout avant de procéder à la pose des nouveaux joints.

 

Isoler le bas de la porte d’entrée

Si l’espace compris entre la porte et son seuil est trop important, de l’air et du bruit peuvent s’y échapper. Pour mieux isoler la partie basse de la porte, on pourra poser :

  • Un boudin de porte
  • Un bas de porte brosse
  • Un bourrelet de porte

Le boudin de porte est un tube de tissu rempli de mousse qu’il faut mettre en place à chaque fois que la porte se ferme.

Le bas de porte brosse est une tige enveloppée d’une brosse, qui peut être adhésive ou à visser sur le bas de la porte.

Le bourrelet de porte est constitué de deux boudins reliés qui se retrouvent de part et d’autre de la porte une fois qu’il est posé (ce type d’installation convient mieux à une porte d’intérieur)

Comptez entre 5 et 20 euros selon le type de solution choisie.

 

Poser un rideau thermique devant la porte d’entrée

Un rideau thermique est un rideau doublé d’un isolant thermique. Il est très efficace pour lutter contre le froid et réduire les déperditions énergétiques. Il peut être constitué de laine, d’un mélange tissu / PVC ou de molleton.

Le prix d’un rideau isolant pour porte d’entrée se situe entre 30 et 120 euros selon la gamme et le modèle.

 

Rideau thermique

La pose d’un rideau thermique est une solution efficace pour isoler facilement une porte d’entrée existante.

 

Installer un isolant en liège sur la paroi intérieure de la porte

Lorsque l’épaisseur de la porte d’entrée n’est pas suffisante, le froid s’invite facilement à l’intérieur. Un doublage au moyen de panneau isolant tel que le liège est une solution intéressante pour remédier au problème. Le liège a également pour avantage de constituer un isolant phonique efficace !

Vous trouverez des plaques et des panneaux en liège de 60 x 30 cm de dimension pour moins de 10 euros.

Une solution temporaire intéressante, mais vous pouvez aussi bricoler la porte avec le panneau pour mieux l’intégrer esthétiquement et en faire une solution plus pérenne.

 

Autres astuces pour optimiser l’isolation de la porte d’entrée

Selon les caractéristiques de votre porte d’entrée, vous pouvez également parfaire son isolation :

  • En posant des cache-serrures pour empêcher le froid d’entrer par le trou de serrure
  • En installant une brosse de calfeutrage sur l’ouverture de la boîte aux lettres
  • En renforçant les joints du vitrage dans le cas d’une porte vitrée ou semi-vitrée (portes-fenêtres)
  • En remplaçant le vitrage de la porte par une version plus isolante (double vitrage ou triple vitrage) ou en renforçant son isolation par le biais d’un survitrage

Autre moyen; plus coûteux, mais qui a le mérite d’être efficace : l’aménagement d’un sas d’entrée ou d’une véranda afin de mieux protéger l’entrée de la maison. Mais là on parle d’un projet d’aménagement plus important.

 

Changer une porte d’entrée

 

Selon l’état de votre porte d’entrée, les améliorations proposées ne pourront pas toujours être suffisantes. Pour renforcer de manière efficace l’isolation d’une porte d’entrée, le mieux, c’est de  remplacer la porte d’entrée par un modèle plus étanche à l’air et aux bruits.

 

Quelle porte d’entrée choisir pour une bonne isolation ?

Pour être sûr d’investir dans une porte d’entrée bien isolante, il faut se référer à son coefficient Ud exprimé en W/m2. Plus il sera bas et plus la porte en question sera isolante.

Il faut également porter attention à l’AEV de la porte qui mesure sa résistante à l’eau et à l’air. Plus la valeur de celle-ci est élevée et plus la porte sera performante.

Le choix des matériaux, du vitrage et des finitions influencera directement la capacité d’isolation de la porte (Ud). Au-delà de l’esthétisme, prenez en compte les indicateurs de performances pour bien choisir votre porte d’entrée.

 

Prix d’un changement de porte d’entrée

Le prix pour remplacer une porte d’entrée de dimension standard varie entre 500 et 5000 euros selon les modèles.

Au niveau des matériaux, vous aurez le choix entre le PVC, le bois, l’aluminium ou encore le verre, avec différents mélanges et combinaisons.

Plus les matériaux seront nobles, plus le prix de porte sera élevé. Le type de serrure (ou de blindage de la porte) aura lui aussi une influence sur le prix de la porte.

Pour les portes d’entrée les plus “haut de gamme” et celle “sur-mesure”, les prix peuvent dépasser les 5000 euros.

En plus du coût d’achat de la porte d’entrée, il faut prévoir 200 à 500 euros pour le tarif d’installation de la nouvelle porte d’entrée (posé par un artisan professionnel).

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *