Isoler soi-même ses murs par l'intérieur

Comment faire son isolation intérieure soi-même ? Comment se déroule une isolation de maison par l’intérieur ? Quelles sont les étapes pour isoler soi-même ses murs par l’intérieur ?

Les murs peuvent être responsables de 20 à 25 % des déperditions thermiques de la maison s’ils sont mal isolés.

Cette situation se traduit par une augmentation des besoins en chauffage et une hausse de la facture énergétique.

Un surcoût qui peut être évité avec une isolation plus performante.

En réalisant des travaux d’isolation des murs, vous pouvez réduire de façon significative vos dépenses énergétiques.

Si vous ne souhaitez pas investir de sommes trop importantes dans vos travaux, sachez que réaliser une isolation des murs soi-même est un projet plus qu’abordable pour les petits budgets.

Ça vous demandera bien sûr quelques compétences et de l’investissement dans des bons outils et matériaux, mais réaliser une isolation de mur soi-même n’est pas si compliqué, notamment si vous optez pour une technique d’isolation des murs par l’intérieur.

Nous allons vous donner ici les conseils pour réaliser une isolation intérieure des murs par soi-même.

 

Isoler les murs par l’intérieur

 

L’isolation des murs par l’intérieur consiste à doubler les murs intérieurs. On fixera un isolant sur le mur d’origine et on cloisonnera ensuite l’isolant posé (avec par exemple du placo).

Avec l’isolation par l’intérieur on perd donc légèrement en espace, mais les travaux restent simples à mener. Pas besoin de casser ou déposer quoi que soit, il suffit de fixer l’isolant au mur et d’installer une nouvelle cloison.

Selon le type d’isolant (isolant projeté, laine minéral fixé par une structure métallique, isolant collé au mur..) et le type de cloison, la méthode d’isolation par l’intérieur peut être différente d’un projet à l’autre.

Pour une isolation de murs par l’intérieur, on fixera donc l’isolant au mur ou dans l’ossature installée et cloisonner à l’aide de plaque de plâtre. Une fois les plaques fixées, le reste plus ensuite qu’à passer l’enduit et s’attaquer ensuite à la peinture.

 

Isolation par application dans une ossature

La technique la plus courante pour isoler les murs par l’intérieur est l’utilisation d’une ossature en bois ou en métal où on placera l’isolation avant de cloisonner. Il faut commencer par mettre en place les rails et les montants. L’isolant en panneau ou en rouleau est ensuite intégré à l’intérieur de cette structure et est recouvert par un film pare-vapeur. On fixe ensuite une plaque de placo à l’ossature pour cloisonner. Le tout sera recouvert par un enduit de finition et de la peinture ou un autre revêtement de finition.

 

Matériaux nécessaires pour une isolation des murs par l’intérieur

Les matériels nécessaires pour isoler les murs par l’intérieur sont les suivants :

  • L’isolant : en choisir un de bonne qualité et, de préférence, certifié par un organisme indépendant tel que l’ACERMI. Il faut également que l’isolant permette aux murs de respirer pour que leur longévité soit préservée et pour que le taux d’hygrométrie de la pièce soit régulé.
  • Les éléments d’ossature en dessous et/ou au-dessus de l’isolant : les rails et les montants dans le cas d’une pose de contre-cloison ; les appuis intermédiaires, les connecteurs, les lisses clips et les cavaliers pour verrouiller l’isolant dans le cas d’une application en ossature.
  • Une membrane pare-vapeur pour protéger l’isolant de l’humidité et garantir ainsi sa longévité.
  • Une cloison intérieure : des plaques de placo.
  • Du mortier adhésif si pose d’isolant en bloc.
  • Des bandes de joint et des bandes résiliente.
  • De l’enduit de lissage.
  • De la peinture, des pinceaux et un rouleau à peinture pour la finition.
  • Une cale-plaque à levier.
  • Un cordeau traceur, une perceuse, des chevilles à frapper, une visseuse, un marteau, un tournevis, un mètre, une règle de maçon, un crayon, un niveau à bulle, une grignoteuse, une équerre, un cutter et un couteau coupe-laine.
  • Des gants de chantier, des chaussures de sécurité et une combinaison à manches longues.

Ces matériaux et outils peuvent être plus ou moins nécessaires selon la nature du projet. On notera que pour la manipulation des plaques de plâtre, il est recommandé de se procurer un lève-plaque.

 

Quel isolant choisir pour une isolation par l’intérieur ?

Pour isoler vos murs par l’intérieur, vous avez le choix entre plusieurs isolants. Choisissez celui qui répond le mieux à vos besoins et dont le prix correspond à votre budget. Ici-bas quelques conseils pour vous orienter dans votre décision :

  • Pour un bon rapport qualité / prix, investissez dans des isolants en laine de verre ou en laine de roche. Les laines minérales sont efficaces et plutôt bon marché.
  • Si vous ne souhaitez pas trop réduire l’espace habitable de votre logement, optez pour des isolants synthétiques à haute performance tels que le polystyrène ou le polyuréthane. Ils sont fins et très performants.
  • Prenez soin de choisir un format d’isolant adapté à la technique d’isolation intérieure que vous avez prévu : rigide, semi-rigide, en vrac, mousse expansive…

Pour choisir l’épaisseur d’isolant que vous allez installer, vous devrez vous vous renseigner sur le coefficient thermique de l’isolant. Selon l’espace intérieur que vous disposez cela peut influencer le choix de votre isolant (et de l’épaisseur nécessaire selon celui-ci).

Pour mieux vous aider, ci-dessous le comparatif des prix au m2 des différents isolants thermiques :

 

Types d’isolant intérieur pour mur Prix moyen au m2
Laine de verre 5 à 15 euros le m2
Laine de roche 5 à 20 euros le m2
Isolant naturel 5 à 20 euros le m2 si liège

10 à 30 euros le m2 si laine de coton

5 à 30 euros le m2 si fibre de bois

5 à 10 euros le m2 si chanvre

Polystyrène 5 à 25 euros le m2 si extrudé

3 à 10 euros le m2 si expansé

Isolant mince 5 à 30 euros le m2
Mousse de polyuréthane expansive 15 à 25 euros / m2

 

Budget à prévoir pour une isolation de mur par l’intérieur

En prenant en compte le coût d’achat de l’isolant, celui des consommables ainsi que les frais de location des équipements tels que le lève-plaque, le prix au m2 pour une isolation par l’intérieur est estimé entre 10 et 40 euros par m2.

Si vous être à la recherche d’un professionnel expérimenté ou une entreprise d’isolation pour isoler votre logement, remplissez le formulaire ci-dessous et obtenez des devis gratuits.

 

Étapes pour isoler ses murs par l’intérieur

 

Pour réussir un projet d’isolation de murs par l’intérieur, il faut respecter les étapes suivantes.

 

Préparer les murs pour une isolation par l’intérieur

Avant d’isoler les murs, il est important de s’assurer qu’ils soient propres, secs et en bon état. Il faut comprendre que l’isolant n’a pas pour rôle de renforcer la maçonnerie, mais d’améliorer son isolation.

Si vous avez des problèmes d’humidité, c’est également le moment de les résoudre. Certains isolants ne résistent pas à l’eau.

Pour éviter les phénomènes de condensation, il est préférable de laisser un petit espace entre la surface des murs et l’isolant. L’installation d’un pare-vapeur peut être utile selon la configuration des murs.

 

Monter l’ossature de l’isolation et réaliser l’isolation

L’ossature à mettre en place dépend du type d’isolant que vous choisirez :

  • Si vous optez pour un isolant avec doublage en placo ou des blocs d’isolant, vous aurez juste à les coller avec du mortier adhésif (doublage collé) à la paroi des murs et à les jointer à l’aide de bande de joints. Vous allez, par la suite, monter les rails et les montants sur lesquels vous allez fixer une contre-cloison en placo.
  • Si vos murs sont assez fragiles ou qu’ils ne peuvent pas supporter le poids d’un doublage, vous devez monter une ossature métallique ou en bois et y intégrer l’isolant (à l’intérieur de l’ossature) avant de recouvrir le tout par une plaque de placo. Dans ce cas précis, vous devez placer des fourrures et des appuis intermédiaires avant la pose de l’isolant, puis placer des fourrures extérieures et des cavaliers pour solidariser le tout avant de poser le film pare-vapeur et la plaque de placo.

 

Finitions et peinture après isolation des murs

Une fois l’isolant et le parement posés, il ne vous reste plus qu’à lisser le tout avec un enduit de finition et procéder à la pose d’une peinture, d’un papier peint ou autre revêtement de votre choix.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *