subvention travaux isolation

Vous comptez faire réaliser des travaux d’isolation dans votre logement ? Bonne nouvelle pour vous les travaux d’isolation de la maison, sont ceux qui bénéficient le plus d’aides et de subventions.

En effet, dans une logique de réduire la consommation d’énergie des foyers français, l’État met en place plusieurs aides et primes pour encourager les ménages à réaliser des travaux de rénovation énergique.

Plusieurs types de travaux d’isolation peuvent donc bénéficier d’aides financières (sous certaines conditions). Nous allons voir plus en détails les différentes aides disponibles, les types de travaux d’isolation éligibles et les conditions d’éligibilités et d’obtention selon les aides.

 

Quelles sont les aides pour les travaux d’isolation ?

 

Quelles sont les aides financières auxquelles vous pouvez potentiellement prétendre dans le cadre de vos travaux d’isolation (isolation des murs ou de la toiture) ?

Voici un tableau qui récapitule chaque aide, avec un descriptif rapide de chaque aide, qui vous permettra d’y voir plus clair :

 

Type d’aide Prime Rénov’ Aides de l’Anah Prime Certificat Economie d’Energie Prêt à Taux Zéro
Description Cette aide de l’État remplace le Crédit d’impôt à la Transition énergétique (CITE). L’aide s’adresse aux foyers qui occupent leur logement à titre de résidence principale (et également aux propriétaires bailleurs à partir de juillet 2021). Le dispositif est ouvert à tous les ménages (le montant plafond des primes attribués est calculé en fonction des revenus et de la composition du ménage).

 

L’Anah verse des aides pour financer des travaux de rénovation énergétique. Le montant de l’aide « Habiter mieux sérénité » est compris entre 1 600 € et 2 000 € au maximum. Il dépend des ressources du foyer. L’aide s’adresse aux occupants de résidences principales, dans un immeuble datant d’au moins 15 ans, pour des logements individuels seulement.

 

L’aide est versée par les entreprises de fourniture d’énergie (Engie, Total, EDF). Les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement). Tous les locataires et propriétaires sont concernés, pour leurs habitations principales comme secondaires. L’aide peut prendre des formes divers selon le partenaire : mise en relation avec des artisans, bon d’achat ou prime (dans la plupart des cas, il s’agit d’une prime).

 

L’éco-prêt à taux zéro vous permet de financer vos travaux de rénovation énergétique sans payer des intérêts sur le montant emprunté. Le dispositif s’adresse aux propriétaires occupants ou bailleurs, ainsi qu’aux sociétés civiles qui sont soumises à l’impôt sur le revenu. Le logement doit servir de résidence principale et avoir été achevé avant le 1er janvier 1990. Le montant maximal du PTZ est de 30 000 €.

 

 

 

Prime Rénov pour vos travaux d’isolation

 

Ma Prime Rénov’ est une aide proposée par l’État. C’est une prime versée directement après la réalisation de vos travaux de rénovation énergétique.

Notons que MaPrimeRénov’ remplace le crédit d’impôt (CITE), l’aide travaux la plus distribuée en France jusqu’alors.

 

Qu’est que Ma Prime Rénov ?

Ma Prime Rénov’ remplace à la fois les aides « Habiter mieux agilité » de l’Anah et le crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Les travaux pris en charge sont :

  • Isolation
  • Chauffage
  • Ventilation
  • Audit énergétique

Le montant de la prime est calculé selon les revenus perçus par le foyer et l’atout écologique que les travaux représentent. Vous pouvez accéder au simulateur « Simul’Aid€s »  afin d’avoir une idée du montant de l’aide à laquelle vous pouvez prétendre.

 

prime renovation isolation

Depuis 2021 MaPrimeRénov a remplacé le Crédit d’impôt (CITE). MaPrimeRénov se présente sous la forme d’une prime versée par l’État à l’issue de la réalisation de travaux de rénovation énergétique (dont l’isolation des murs et de la toiture).


 

À noter : les travaux doivent impérativement être réalisés par une entreprise reconnue garante de l’environnement (label RGE). La prime n’est versée qu’après la réalisation de votre chantier. Il faudra donc d’abord faire appel à un professionnel et mettre en place votre projet pour espérer prétendre à Ma Prime Rénov.

N’hésitez pas à solliciter directement l’aide de votre artisan pour mener les démarches de demande de prime dès la fin du chantier de rénovation.

 

Qui peut bénéficier de Ma Prime Rénov ?

Ce dispositif s’adresse à tous les propriétaires, y compris dans les copropriétés. Sont concernés les propriétaires occupants, mais aussi les propriétaires bailleurs souhaitant réalisation des travaux de rénover énergétiquement de leur bien (le dispositif est ouvert aux propriétaires bailleurs à partir de juillet 2021).

C’est l’Anah qui s’occupe de verse cette aide. Vous pouvez donc en bénéficier, quels que soient vos revenus, que vous résidiez dans le logement en question ou bien que vous le mettiez en location. Les copropriétés peuvent également avoir accès à cette prime, pour la réalisation des travaux d’isolation au sein des parties communes.

 

Comment demander Ma Prime Rénov ?

Vous souhaitez faire une demande de prime Ma Prime Rénov’ ? C’est simple, vous pouvez déposer votre dossier de demande d’aide directement sur le site de Ma Prime Rénov’ Gouv.fr. Nous vous conseillons de vérifier au préalable que vous êtes éligible à cette aide grâce au simulateur avant d’envoyer votre dossier.

À noter que Ma Prime Rénov’ peut se cumuler avec d’autres aides destinées à alléger votre facture pour la rénovation énergétique de votre logement. Cette aide peut se cumuler avec :

  • Les primes CEE, ou Certificat d’économie d’énergie
  • Les aides d’Action logement
  • Les aides fournies par les collectivités locales.

Les travaux bénéficient en outre d’une TVA réduite à 5,5 %, ce qui est un avantage supplémentaire à Ma Prime Rénov’.

À noter, même si vous pouvez créer notre dossier avant la réalisation des travaux, la prime ne sera versée qu’à l’issue de la réalisation du projet. N’hésitez pas à solliciter directement votre artisan sur le sujet pour un accompagnement personnalisé.

 

Aides de l’Anah pour les travaux d’isolation

 

L’Anah (Agence nationale de l’Habitat) vous verse plusieurs aides, destinées à financer une partie de vos travaux d’isolation :

  • aide « Habitat Sain », d’un montant de 10 000 € au maximum
  • aide « Habiter Serein », d’un montant maximum de 25 000 € et destinée à couvrir des travaux conséquents.

Voici un exemple concret de l’aide à laquelle vous pouvez bénéficier, de la part de l’Anah, pour des travaux d’isolation de votre logement, estimés à un montant de 30 000 € HT :

  • 10 000 € au titre de l’aide « Habitat Sain »
  • 5 000 € pour l’aide « Habiter Serein ».

Ces aides viennent ainsi couvrir 50 % du coût total de vos travaux HT. Comptez également la prime « Habiter Mieux », également versée par l’Anah. Cette prime est destinée à réduire les frais engagés lorsque les travaux permettent de faire baisser votre consommation d’énergie de 25 % au minimum.

 

Qui peut bénéficier des aides de l’Anah pour les travaux d’isolation ?

Les aides financières de l’Anah sont soumises à des conditions, propres à l’identité du bénéficiaire et aux ressources du foyer. Sont éligibles à ces aides les personnes suivantes :

  • propriétaires ou usufruitiers occupants
  • bénéficiaires d’un droit d’usage et d’habitation

Les ménages concernés doivent avoir des ressources modestes, voire très modestes. Concrètement cela équivaut à 25 068 € pour une personne seule en Île-de-France (19 074 € en province) et 36 792 € pour deux personnes en Île-de-France (27 896 € en province). L’immeuble doit également dater de plus de 15 ans.

 

Comment demander les aides de l’Anah ?

Vous pouvez demander les aides de l’Anah en vous rendant directement sur le site internet Anah dédié à votre projet.

 

Les aides des fournisseurs d’énergie (certificats d’économie d’énergie)

 

Les certificats d’économies d’énergie (CEE) prennent la forme de primes ou de bons d’achat versés par les fournisseurs d’énergie et destinées à améliorer l’efficacité énergétique dans les habitations.

Les fournisseurs d’énergie prennent ainsi à leur charge une partie du montant des travaux pour la rénovation énergétique des habitations de leurs clients, en versant une prime. En contrepartie, le fournisseur collecte des certificats CEE remis à l’État (dans le cadre des engagements pris par les gros fournisseurs d’énergie pour réduire leur impact sur l’environnement ).

 

Quels sont les travaux d’isolation éligibles aux primes des CEE ?

Les travaux d’isolation qui ouvrent droit aux primes CEE sont les suivants :

  • Toiture
  • Combles
  • Murs (isolation en intérieur et en extérieur)
  • Toiture terrasse
  • Sous plancher, ou sur plancher qui donne accès à un local ouvert ou à un vide sanitaire

 

Qui peut bénéficier de ces primes ?

Le dispositif des primes CEE s’adresse à tous les propriétaires occupants ou bailleurs ainsi qu’aux locataires.

 

Comment demander les primes CEE ?

Pour obtenir le bénéfice de ces primes, vous devez en faire vous-même la demande via le fournisseur d’énergie qui propose cette prime (prime proposé par lui ou par un de ses partenaires). Vous avez aussi la possibilité de vous adresser au professionnel artisan reconnu RGE qui se chargera de transmettre votre dossier.

 

Prêt à taux zéro

 

Le prêt à taux zéro (éco-PTZ) permet le financement d’une partie de vos travaux de rénovation énergétique sans intérêt. Le montant maximal du PTZ est 30 000 € à 0% (le calcul se base sur le montant des travaux engagés, le montant attribué à 0% peut donc être inférieur).

Qui est concerné par l’éco-PTZ ?

Les personnes pouvant faire la demande de l’éco-PTZ sont les suivantes :

  • Propriétaires, occupants ou bailleurs
  • Copropriétaires occupants ou bailleurs souhaitant faire réaliser des travaux d’intérêt collectif sur des parties privatives ou sur des équipements communs

Notez également que votre logement doit être construit depuis plus de 2 ans pour prétendre à ce prêt. Le logement doit aussi vous servir de résidence principale ou bien être loué à une personne qui l’occupe comme résidence principale. Les travaux sont à faire réaliser par une entreprise RGE.

 

Comment bénéficier de l’éco prêt à taux zéro ?

Pour bénéficier de ce prêt vous devez déposer votre dossier une fois que les travaux sont définis avec précision. Adressez-vous à une banque ayant signé une convention avec l’État pour proposer ce type de prêt.

 

Isolation de combles à 1 euro

 

Le procédé d’isolation de combles à 1 euro n’est pas une vraiment une aide, mais plutôt une offre commerciale. Cette dernière est également proposée par les fournisseurs d’énergie (via des partenariats) dans le but de racheter des certificats d’énergie pour honorer leurs engagements énergétiques.

Ça reste néanmoins une excellente opportunité pour réduire le montant des frais destinés à vos travaux d’isolation (isolation des combles perdus).

 

Isolation à 1 euro : comment ça marche ?

L’isolation des combles à 1 euro est proposée par de nombreuses sociétés et organismes de rénovation. En principe, cette offre est financée en totalité par le dispositif des CEE (certificats d’économies d’énergie) afin de réduire la précarité énergétique en France.

Seuls les organismes ayant signé une charte avec le Gouvernement peuvent proposer cette offre. Les travaux doivent également être réalisés par des professionnels RGE.

 

Comment bénéficier de l’isolation des combles à 1 euro ?

Avant toute chose, nous vous recommandons de toujours démarrer par une simulation sur le site du commerçant, afin de savoir si vous êtes éligible. Une fois cela fait, vous pouvez déposer votre demande directement en ligne.

Dans un second temps, adressez votre dossier en y joignant l’ensemble des pièces justificatives, notamment celles relatives aux ressources perçues par votre foyer.

Une fois que la société a vérifié votre dossier et réalisé une visite de faisabilité, le chantier peut démarrer. Comptez 3 mois à partir du dépôt de votre demande pour que le chantier prenne vraiment vie.

Sachez également que les différentes offres ne proposent pas toutes les mêmes prestations. Il est donc intéressant de réaliser un comparatif entre les offres. Sachez également que les abus sont nombreux. Certaines sociétés font par exemple croire que l’isolation des combles est obligatoire, alors que cela est faux. De même, si une entreprise vous demande d’avancer le prix des travaux, ne vous engagez pas avec elle. En effet, vous n’avez jamais à avancer le montant des travaux.

 

Le cumul des aides pour vos travaux d’isolation

 

Les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour vos travaux d’isolation peuvent se cumuler. Voici un récapitulatif du cumul des aides travaux, possible pour chaque aide :

  • Ma Prime Rénov’ se cumule avec l’Eco prêt à taux zéro, les aides proposées par les collectivités locales, les aides CEE des fournisseurs d’énergie et les aides d’Action Logement
  • L’éco-PTZ se cumule avec toutes les autres aides
  • Les aides de l’Anah peuvent se cumuler avec l’éco-PTZ, les aides des collectivités locales et les aides d’Action Logement
  • Les aides proposées par les collectivités locales peuvent se cumuler avec l’ensemble des autres aides
  • Les aides CEE peuvent se cumuler avec toutes les autres aides, excepté les aides de l’Anah

Les aides d’Action Logement se cumulent également avec l’ensemble des autres aides.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *