Comment poser du placo ? Quelles sont les techniques de pose envisageables pour poser du placo ? Pose collé ou sur structure ? Comment poser du placo en fonction de la technique de pose choisie ? Nous vous donnons tous les détails sur la pose de placo et les étapes de pose du placo en fonction des différentes techniques possibles.

Les plaques de plâtre, appelés couramment plaques de placo, constituent les matériaux idéaux pour l’aménagement d’une cloison intérieur, pour un projet d’isolation des murs par l’intérieur ou encore pour l’isolation des combles.

On notera également qu’on utilise aussi le placo pour la réalisation de faux plafonds.

Le placo est donc un matériau au coeur de nombreux projets travaux. Pour poser du placo, vous devrez appliquer la méthode adaptée à la configuration de vos murs et à votre projet.

La pose en elle même n’est pas très compliquée même si elle demande un minimum de savoir faire. Nous allons voir en détails dans cet article comment poser du placo selon les différents projets d’aménagement.

 

Poser du placo

 

La pose de placo fait partie des travaux d’aménagement les plus courants. Vous pouvez très bien réaliser ces travaux vous même si vous disposez du bon matériel et d’un minimum de compétence en bricolage.

Pour la pose de placo, 2 techniques s’offrent à vous :

  • La pose de placo collé
  • La pose de placo sur structure métallique

Les deux types de pose requièrent différents outils et nécessitent des manipulations diverses. Mais toutes les deux demandent à ce que le mur sur lequel vous allez travailler soit propre et sain.

Vous devez donc commencer, quelle que soit la méthode retenue, par un dépoussiérage du mur et le comblement des fissures éventuellement présentes.

La pose de placo collé convient lorsque les murs sont droits. Il s’agit tout simplement de coller des plaques de placo doublées d’un isolant qui est en principe une plaque de polystyrène expansé (PSE) contre le mur.

Cette méthode de pose est utilisée pour un projet d’isolation des murs par l’intérieur. Cette pose ne convient pas lorsque l’isolant n’est pas intégré au placo. On parle donc ici d’une solution adaptée pour une isolation des murs par l’intérieur mais pas forcément pour l’aménagement de combles.

La solution d’isolation pour une toiture doit proposer un isolant plus performant que pour une solution d’isolation pour des murs intérieurs (les déperditions par la toiture étant plus importantes). Rare seront les plaques de placo avec isolant intégré pouvant permettre d’atteindre un coefficient de résistance thermique suffisant pour une isolation de toiture (l’indice de résistance thermique R doit être d’un minium de 6 pour une isolation des combles).

Un mur est considéré comme droit s’il n’a pas d’irrégularités excédant 15 mm. Au-delà, il faudra opter pour la pose de placo sur structure métallique afin de « rattraper » le mur. Cette technique, permet de placer un isolant entre le mur et la nouvelle cloison. Selon les installations ont peut très fortement augmenter la performance isolante des murs.

 

Pose de placo collé : les étapes

Pour coller du placo, vous aurez besoin d’un niveau, d’un cordeau, d’un crayon, d’une scie égoïne, d’une scie cloche, d’un rabot à rape spécial plaque de plâtre, couteau à enduire, des cales, un seau, du mastic ou de la mousse polyuréthane.

Pour effectuer la pose du placo collé :

  1. Tracez les repères au mur
  2. Préparez les plaques de placo et le matériel
  3. Mettez les plots de colle en place
  4. Placez les panneaux
  5. Collez les plaques en appuyant directement les plaques contre le mur

Vous allez commencer à tracer au sol et au plafond des repères à une distance du mur égale à l’épaisseur de votre plaque de placo augmentée de 10 mm. Les 10 mm en plus correspondent à l’épaisseur de la colle.

Mesurez la hauteur du sol au plafond moins 1 cm. Recoupez les plaques à la bonne dimension à l’aide de la scie égoïne. Repérez l’emplacement des boitiers de prises et percez à l’aide de la scie cloche.

Les plots de colle devront faire environ 10 cm de diamètre. Démarrez à 10 cm du bord et répartissez 4 plots sur la largeur. Puis refaites des rangées de 4 plots tous les 40 cm.

Posez les plaques sur les cales et redressez là jusqu’à ce qu’elle bute contre le plafond.

Utilisez la règle de maçon pour aplatir les plaques contre le mur. La colle va se répartir d’elle-même. Laisser sécher 24 h avant de retirer les cales. Vérifier l’aplomb de votre mur avec le niveau.

 

Pose de placo sur structure métallique : les étapes

Comme dit précédemment, cette technique est utilisée principalement sur les murs qui ne sont pas droits. Elle est aussi très utilisée pour la réalisation de faux plafond et pour l’aménagement d’une cloison séparatrice entre 2 pièces.

Il vous faudra les mêmes outils que dans la méthode du placo collé, mais un lève-plaque à pied vous sera sans doute fort utile surtout pour une pose au plafond.

Il vous faudra également des rails et des montants métalliques, la visserie qui va avec et un isolant (on s’orientera généralement vers des rouleaux de laine de verre ou de roche).

Les étapes de pose d’une cloison en placo sur structure :

  1. Fixez les rails de la structure au sol et plafond
  2. Posez les montants:
  3. Posez l’isolant entre le mur et la structure de la cloison
  4. Fixez les plaques de placo aux rails

Vous allez commencer par tracer au sol et au plafond les repères permettant d’installer les rails. Vous allez ensuite procéder à la pose des rails et vous les fixerez de part et d’autre par la pose de vis adaptées.

Vous allez ensuite fixer les montants au rail. Chaque montant est espacé d’environ 60 centimètres. Vous commencerez par un espacement de 10 cm du rail (l’espacement peut varier en fonction de la dimension des plaques).

Vos montants sont placés. Vous allez donc découper avec le cutter des bandes d’isolant de la largeur des espacements entre les montants (l’épaisseur est à déterminer en amont en fonction de l’indice de résistance thermique R de l’isolant choisi). Une fois cela fait, vous placerez les bandes d’isolant entre les rails et les montants.

Une fois l’isolant placé, vous devez découper les plaques à la bonne taille pour les fixer au montant. Si vous devez placer des appliques électriques ou des prises au mur, assurez-vous de placer les gaines derrière les cloisons et à faire les découpes nécessaires sur le placo avant de le fixer à la structure.

Pour poser les plaques, il faudra vous aider d’un lève plaque afin qu’il les monte contre le mur. Il ne vous reste plus qu’à fixer le placo aux montants avec une visserie adaptée. Il faudra compter une vis tous les 40 cm.

Pour une pose de placo au plafond, la technique est la même. Les rails se fixent de mur-à-mur à un espacement suffisant du plafond pour pouvoir glisser l’isolant. Dans ce cas, le lève plaque est indispensable. Vous pouvez en louer pour 30 euros par jour.

 

Finitions après pose de placo

Pour les finitions après placo, il va falloir masquer les jointures entre les plaques avec l’enduit de joint. Pour cela, vous pouvez utiliser de la mousse polyuréthane ou du mastic. Il faut procéder comme suit pour effectuer les joints entre les plaques :

  • Étalez le mastic sur la surface des joints
  • Posez une bande de joints
  • Recouvrez à nouveau de mastic

 

comment poser du placo

Une fois les finitions apportées aux cloisons, il ne vous restera plus qu’à vous attaquer au revêtement.


 

Vous pouvez ensuite terminer la finition de votre placoplatre par la pose d’une couche de peinture.

Tarif de pose d’un placo

Les tarifs de pose du placo dépendent de la nature du placo que vous aurez choisie. En effet, un placo avec des capacité isolant acoustique acrues ou encore un placo hydrofuge n’ont pas le même prix qu’un placo basique. Si vous vous ne vous sentez pas suffisamment bricoleur pour poser votre placo, vous pouvez faire appel à un plaquiste professionnel. Là encore, cette prestation a un coût.

 

Prix de pose du placo au m2

Le prix d’un projet de cloisonnage dépend de plusieurs éléments :

  • Les matériaux sélectionnés : type de placo
  • La type de pose : sur rails ou collé
  • L’isolant
  • La surface à cloisonner
  • Le tarif du plaquiste (si vous faites appel à un professionnel)

N’hésitez pas à faire une demande de devis pour la pose d’une cloison en placo. Le seul moyen d’estimer le coût réel de votre projet sera de recevoir un artisan chez vous pour l’établissement d’un devis.

Pour le prix de pose d’une cloison en placo au m2 matériaux et pose inclus, on peut donner les fourchettes de prix suivantes :

  • Pose placo de cloison isolant : entre 30 et 40 € le m2
  • Pose placo de plafond isolant : entre 40 et 60 € le m2
  • Pose placo hydrofuge : entre 35 et 40 € le m2

 

Tarif d’un plaquiste professionnel

Le tarif d’un plaquiste varie en fonction de la nature du placo que vous souhaitez installer chez vous. D’autres critères entrent en jeu comme la surface, l’accessibilité ou encore la zone géographique où vous vous trouvez. Le tarif horaire d’un plaquiste sera généralement compris entre 35 et 40 € de l’heure.