Comment comprendre la classe énergie ? Quels sont les différents grades de la classe énergie ? Comment la classe énergie s’applique-t-elle ? Qu’est que la classe énergie pour une habitation ? Qu’est que le DPE et quel est le prix d’un DPE ?

On en entend souvent parler, mais on ne sait pas réellement ce que c’est. La classe énergétique s’invite dans les compromis de vente de maison et d’appartement et même sur les articles d’électroménager de notre  quotidien.

Mais comment comprendre la classe énergie ? Nous allons voir en détails la classe énergie et son application.

 

Qu’est-ce que la classe énergie ?

 

Vous l’avez déjà vu, c’est certain. La classe énergétique est souvent symbolisée par un pictogramme représentant des bandes jaunes, vertes ou rouges et affublées d’une lettre (A++, A+, C, D, G…).

La lettre A représente une performance énergétique de très haut niveau et la lettre G s’attribue aux performances les plus mauvaises avec un habitat ou des produits énergivores.

L’étiquette énergétique se retrouve notamment sur les appareils électroménagers et ménagers, les automobiles et sur tout ce qui consomme de l’énergie.

 

baromètre des classes énergie

L’étiquette énergie présente une échelle de performance allant généralement de A à G. On trouve également des étiquettes avec les grades A++ ou A+.


 

La classe énergétique a pour but de guider le consommateur et l’encourager à choisir des biens à moindre consommation énergétique.

Mais la classe énergétique ne se limite pas aux seuls appareils et fait désormais aussi partie des documents indispensables pour conclure la vente d’un appartement ou d’une maison, qui elle aussi doit être diagnostiquée pour appartenir à une tranche énergétique.

C’est l’Union européenne qui a mis en place ce système et on la remercie. Grâce à elle, chacun consomme en connaissance de cause sur les performances énergétiques.

Chaque seuil énergétique est fixé par la loi et diffère selon les matériels à évaluer. Les appareils électroménagers sont sans doute les plus concernés par cet étiquetage, car ils sont généralement énergivores. Et il faut savoir qu’une classe A consomme jusqu’à 3 fois moins qu’une classe C. Ce qui est une bonne raison pour se pencher sur cet étiquetage énergétique.

L’automobile présente une classification différente puisqu’il n’est pas question de consommation d’énergie à proprement parler, mais bien d’émission de CO2, celui-là même qui est en train de remettre en cause notre bon vieux diesel.

Quant aux maisons, nous allons voir en détails la classe énergie pour une maison et un appartement.

 

Comment interpréter la classe énergie pour une maison ou un appartement

 

La classe énergétique pour une maison ou un appartement va vous renseigner principalement sur deux critères, critères qui ont fait l’objet de l’étude pour l’attribution de l’étiquetage :

Une étiquette comprenant la consommation énergétique de trois pôles :

  • Le chauffage
  • L’eau chaude sanitaire
  • La climatisation

Une étiquette sur l’estimation de l’émission des gaz à effet de serre exprimé en kg éq/CO2/m² an.

Vous serez donc en possession d’élément vous renseignant sur la consommation énergétique de votre futur logement. Ces informations vous seront fournies par le Diagnostic de Performance Énergétique.

 

Le DPE : Diagnostic de Performance Énergétique

 

Le DPE est l’abréviation de Diagnostic de Performance Energétique. Il est obligatoire pour les ventes immobilières depuis 2006 et pour la location depuis 2007.

Voilà donc une bonne décennie que ce type d’information sur la performance énergétique existe. Il se présente sous la forme d’un document reprenant le pictogramme que vous avez l’habitude de voir sur les appareils électroménagers.

La classe A est bien entendu la meilleure en terme de consommation énergétique et d’émission de gaz à effet de serre, la G la plus médiocre. Pour faire plus simple, si l’immeuble que vous envisagez d’acheter répond aux exigences de la RT 2012 (règlement thermique 2012), vous avez de fortes chances d’être en classe A ou B. Si ce n’est pas le cas, le DPE vous confirmera à quelle classe le bâtiment appartient.

Le document est complété par une estimation des dépenses énergétiques à l’année et se conclut par une préconisation des travaux à effectuer afin d’améliorer la performance énergétique de l’immeuble. Il présente également une description du logement et des équipements présents. L’évaluation énergétique de l’immeuble et surtout la consommation énergétique résulte de la moyenne des factures effectivement reçues des fournisseurs d’énergie pour cet immeuble sur les trois dernières années. Il est aussi complété par une méthode de diagnostic conventionnel valable dans le cadre d’une utilisation standardisée du logement. Le DPE doit être effectué par un professionnel indépendant agréé et certifié.

Depuis le 1er janvier 2011, l’affichage du DPE est obligatoire sur les annonces immobilières. Dans les annonces presse, c’est la lettre représentant la classe énergétique qui est obligatoire. Le document est valable 10 ans et doit être impérativement remis lors de la réception d’un bien neuf. Il est également consultable par toute personne intéressée par l’achat de l’immeuble. Le propriétaire a donc l’obligation de vous le présenter si vous le lui demandez. Cela implique que le DPE doit être réalisé préalablement à la mise en vente ou en location du bien.

Comme tout document, le DPE a ses limites. Bien que son établissement et sa remise soient obligatoires, il ne peut constituer un moyen pour obliger le vendeur ou le loueur à exécuter des travaux de rénovation énergétique.

 

Prix d’un DPE

 

Le prix d’un DPE n’est pas réglementé. Cela signifie donc qu’il est librement fixé par le professionnel. Même si les prix varient en fonction de votre région, de la surface et du type de logement à diagnostiquer, la plupart des tarifs se situent dans la fourchette suivante :

  • Prix d’un DPE pour un appartement : entre 95 € et 120 €
  • Prix d’un DPE pour une maison : entre 110 € et 125 €

Cependant, de manière plus globale, la fourchette de tarif, toutes régions confondues, varie davantage entre 95 € et 140 €. Vous trouverez dans l’article suivant plus d’informations sur le prix d’un DPE.